Sciage

Écrit par les experts Ooreka

Scier, c'est transformer, séparer, fractionner, fendre, découper, débiter ou encore tronçonner.

Le sciage permet de découper un matériau par détachement de copeaux.

Il se fait grâce à une lame ou un disque adapté.

Il existe une multitude de scies de différents types.

Sciage : différentes utilisations de la scie

Vous pouvez effectuer de nombreux travaux avec une scie :

  • sciage simple ;
  • tronçonnage ;
  • délignage ;
  • coupes biseautées.

Chaque usage exige une scie spécifique et une lame adaptée.

Conseils pour le sciage : une scie selon le matériau

scie à métaux, étincelle scie circulaire pour le bois

Avant le sciage, il est nécessaire de choisir la scie adaptée aux travaux envisagés selon le matériau utilisé :

Une fois la bonne scie choisie, il faut l'associer à la bonne lame de scie.

Sciage manuel ou mécanique ?

On distingue deux types de scie.

Scie manuelle : une technique simple

La technique du sciage manuel est simple, mais demande tout de même une certaine habileté :

  • fixez correctement la pièce à scier sur un plan stable ;
  • amorcez la coupe en plaçant la scie selon un angle fermé sur le matériau à scier ; vous pouvez placer votre pouce contre la lame afin de la guider ;
  • effectuez ensuite le geste de coupe en un va-et-vient régulier, votre angle de travail doit alors être approximativement de 45° ;
  • lorsque vous arrivez à la fin de la pièce, relevez la scie presque verticalement en maintenant la partie de la pièce à scier destinée à être supprimée : ceci vous évitera l'arrachement dû au poids de la pièce ou la chute de la pièce supprimée.

Sciage à la scie mécanique : plus complexe

N'hésitez pas à vous référer à votre notice d'utilisation avant toute mise en marche de l'appareil :

  • choisir la lame adaptée en fonction :
    • du matériau ;
    • de sa forme ;
    • de sa denture ;
  • la lame doit être propre et affûtée ;
  • choisir la vitesse de la scie selon le diamètre du disque ou la lame  : plus la vitesse est basse, plus le travail effectué est net ;
  • monter toujours le carter de protection de la scie si elle en est équipée : même si cela vous semble fastidieux, celui-ci est absolument nécessaire pour garantir votre sécurité ;
  • effectuer le sciage en suivant si possible le trait de coupe préalablement tracé, sans appuyer sur la pièce à travailler ;
  • ralentir quelques centimètres avant la fin de la coupe.

Savoir prendre les bonnes mesures pour le sciage

Lorsque vous prenez vos mesures, il est important de prendre en compte l'épaisseur de la lame.

Chaque lame entraîne un trait de coupe qui peut fausser vos cotes :

  • 1 mm pour une scie à ruban ;
  • jusqu'à 5 mm pour une scie circulaire.

En France, l'unité conventionnelle du travail de sciage est le pouce du Roi : il équivaut à 27 mm.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !