Sommaire

La grignoteuse, tout comme la cisaille, est un outil électroportatif adapté à la découpe du métal, mais aussi du bois. La cisaille se contente de couper en deux morceaux, alors que la grignoteuse peut couper n’importe quelle forme.

La découpe s’effectue au moyen de perçages successifs, et ce sans déformer la pièce, contrairement à la cisaille qui peut parfois la tordre.

Caractéristiques d’une grignoteuse électrique

Il s’agit d’un appareil électrique, filaire ou sur batterie Li-Ion, ne nécessitant aucun réglage avant son utilisation.

Sa prise en main est facile, et elle est aussi bien utilisable par les droitiers que par les gauchers.

Elle est équipée d’une tête de coupe qui est, dans sa version optimale, orientable à 360º, et généralement par paliers de 45º. Le pivotement permet, entre autres, de découper sans difficulté des tôles ondulées, des tôles trapézoïdales destinées aux bardages ou des bacs en acier.

Certains points valent le coup d’être vérifiés avant de se décider pour tel ou tel modèle :

  • La puissance du moteur
  • La cadence de coupe
  • Et surtout la capacité de coupe en fonction des matériaux

La puissance du moteur va déterminer le type de matériau que cet outil pourra couper ; plus le moteur est puissant, plus on pourra l'utiliser sur des matériaux épais. À titre indicatif, un moteur standard de 600 W pourra « grignoter » une plaque d’acier de 2 mm. La plupart des modèles sont équipés d’une jauge pour contrôler l’épaisseur de la tôle.

La cadence de coupe doit, elle aussi, être indiquée. La mention de nombre de coups par minute permet d’évaluer la vitesse à laquelle la tôle sera coupée. Pour un outil standard, ce nombre est compris entre 1200 et 2500.

Bardages

Article

Lire l'article Ooreka

Utilisation de la grignoteuse électrique

Le réglage de la tête de coupe est d’une simplicité enfantine. Il suffit de dévisser un écrou de verrouillage à l’aide d’une clé fournie, de tourner la matrice dans la position souhaitée et de revisser l’écrou. La tête de coupe doit toujours former un angle droit (90º) avec la surface à usiner.

Lors de l’utilisation, le port des gants est obligatoire. En effet, lors de l’usinage, des copeaux de métal sont produits ; en outre les bords de la pièce sont coupants et des gants sont donc indispensables. Une attention toute particulière doit être apportée pour s’assurer de ne couper aucun fil électrique car il y a des risques d’accidents graves.

La grignoteuse manuelle est un alternative moins onéreuse à la grignoteuse électrique. Elle n’offre toutefois pas les mêmes performances. Il est également possible d’utiliser une cisaille électrique ; les découpes obtenues seront cependant beaucoup moins nettes.

Acheter une grignoteuse électrique

On en trouve dans tous les magasins de bricolage et sur des sites dédiés ou généralistes. L’acquisition de cet outil représente un budget compris entre 400 et 800 €.

Il est toutefois possible de louer cet équipement auprès d’un loueur professionnel ou par des réseaux de particuliers. Le prix à la journée dépasse rarement les 30 €.