Sommaire

Le tourillonnage consiste à assembler 2 pièces, et ceci de façon invisible. Cette technique est souvent utilisée pour le montage des meubles en kit, et c’est sans aucun doute le mode d’assemblage le plus utilisé par les bricoleurs. Pour une meilleure solidité, les tourillons sont collés.

Principe de fonctionnement et caractéristiques de la tourillonneuse

Fonctionnement d'une tourillonneuse

Quand on parle d’assembler des pièces avec un outil électro-portatif, on parle souvent de tourillonneuse, de fraiseuse à lamelles ou de domino. On insère sur une partie de sa longueur une petite pièce en hêtre dans les 2 pièces à assembler.

La tourillonneuse sert donc à percer les 2 pièces de bois à joindre. Les trous servent de logement aux tourillons, permettant ainsi la réalisation d’assemblages en T, mais aussi à onglets, par exemple à 45º, chant sur chant ou de cadre. La pièce, appelée « cheville » ou « tourillon », est souvent striée.

Selon la longueur et l’épaisseur des pièces à réunir, plusieurs tourillons peuvent être nécessaires.

La tourillonneuse apporte une grande précision dans le déroulement des opérations. En effet, si un perçage est trop profond ou décalé par rapport aux autres, le montage de la pièce ne pourra pas se faire.

Caractéristiques d'une tourillonneuse

Il s’agit d’un outil dont la puissance est d'environ 700 W.

Il est équipé de 2 mèches, ce qui permet de percer en même temps 2 trous avec un entraxe de 32 mm pour correspondre à la norme internationale Système-32, un système qui permet la construction standardisée de meubles.

Le réglage de l’angle de perçage de 0º à 90º, ainsi que celui de la profondeur, de 0 à 38 mm, se font grâce à des molettes.

Certains appareils sont équipés d’une connexion possible à un aspirateur. Cette option est utile en cas de grandes séries à effectuer.

Menuisier

Article

Lire l'article Ooreka

Avantages et inconvénients de la tourillonneuse

Le principal avantage de cet outil portatif est la précision qu’il apporte lors du percement de pièces de bois en vue d’un assemblage.

Le percement de 2 trous permet luis aussi de gagner un temps considérable.

Un point faible de la tourillonneuse est son prix. Pour un bricoleur amateur, cela peut se révéler un investissement difficilement amortissable.

Certains avis montrent que, selon les machines, le réglage des paramètres n’est pas toujours simple.

Lire l'article Ooreka

Achat d'une tourillonneuse

Il existe peu de modèles de tourillonneuses, mais vous les trouverez tous dans les magasins de bricolage ou sur internet.

Le prix est d’environ 700 €, mais vous pouvez essayer d'en trouver d'occasion.

La location est, par contre, peu répandue, voire quasiment inexistante.