Sommaire

Par définition, une scie stationnaire est destinée à rester en atelier, à la différence d’une scie portative. Pour éviter toute confusion, certains fabricants les appellent « scies sur table ». Une grande variété de modèles existe pour des usages bien différents.

Différentes scies stationnaires

Caractéristiques communes

Leur première caractéristique commune est qu’elles reposent toutes sur un piètement métallique. La hauteur de ce support est généralement étudiée pour permettre un travail sans fatigue.

De plus, ce n’est pas l’outil qu’il faut déplacer vers la pièce à travailler, mais l’inverse ; on ne peut donc pas travailler sur des morceaux de bois fixés dans un mur par exemple.

Scie circulaire de table

La  scie circulaire est inspirée des outils utilisés dans les scieries pour le délignage du bois, c’est-à-dire la transformation d’un morceau de bois en planche par exemple.

Son principe de fonctionnement est simple : on a une table en métal sous laquelle se trouve un moteur. Celui-ci entraîne une lame qui dépasse de la table par une fente.

Cette lame est réglable en hauteur grâce à une manivelle et inclinable pour permettre des coupes en biais de 0º à 45º.

Scie à chantourner

L'action de chantourner consiste à découper une pièce de bois selon un profil pré-dessiné.

Cette scie à chantourner, équipée d’une lame très fine animée d’un mouvement de translation vertical, est utilisée pour les coupes de précision, y compris des courbes très serrées : travail sur de petites pièces, telles que celles de puzzles, de la marqueterie, de la lutherie, etc.

Scie à ruban

Comme son nom le laisse deviner, la découpe de la scie à ruban se fait au moyen d’une lame ruban sans fin entraînée par un moteur. Un volant permet de tendre la lame ruban.

La rotation de ce ruban permet à la fois le délignage, mais aussi le chantournage, en utilisant une lame ruban de faible largeur. C'est d‘ailleurs cette dernière particularité qui fait son intérêt par rapport à la scie circulaire.

Scie à onglet

Cette scie est l’outil idéal pour tous les travaux d'aménagement intérieur et pour les découpes de précision en vue d'un ajustement parfait de 2 pièces : découpage de moulures, de plinthes. La scie à onglet, équipée d’une lame circulaire aux dents très fines, est conçue pour couper selon un angle très précis.

À l’aide d’une poignée, on fait basculer la scie vers la pièce à découper. La présence d’un rayon laser sur certains modèles n'est pas un gadget : le trait de coupe est nettement plus visible que s’il était effectué avec un crayon.

Lire l'article Ooreka

Achat d'une scie stationnaire

Une scie stationnaire est un investissement non négligeable. Pour pouvoir l’utiliser à sa guise, il est important de disposer d’un local où l’installer.

Les magasins de bricolage et les sites internet des fabricants proposent absolument tous les modèles de scies stationnaires ; à vous de décider celle qui correspond à votre usage en demandant conseil à un professionnel en magasin ou en lisant les avis publiés sur les nombreux sites internet.

Les prix sont très variables suivant les performances de la machine :

  • Scie circulaire stationnaire : comptez à partir de 150 € jusqu'à plus de 1 000 €.
  • Scie stationnaire à chantourner : comptez de 80 € à plus de 2 000 €.
  • Scie stationnaire à ruban : comptez de plus de 100 € à plus de 4 000 €.
  • Scie à onglet : comptez à partir de 80 € jusqu'à moins de 1 000 €.