Sommaire

Pour effectuer de gros travaux de coupe d'usinage, on emploie régulièrement une scie alternative. À quoi sert-elle et surtout, à quoi pourrait-elle bien VOUS servir ?

Revue de détails de cet outil de coupe un peu particulier.

Présentation de la scie alternative

La scie alternative est une machine destinée à la coupe de matériaux de forte section par mouvements de va-et-vient. Elle convient principalement pour découper les métaux ou le bois.

Cette machine en fonte peut être de poids et taille imposants. La scie alternative existe en trois technologies : manuelle, automatique et semi-automatique.

La scie alternative peut être équipée :

  • d'un groupe hydraulique qui assure le sciage des matériaux minces ou épais ;
  • d'un système de guidage de la lame ;
  • d'un circuit hydraulique fermé ;
  • d'un dispositif de coupe biaisée réglable ;
  • d'un sélecteur de vitesse de coupe ;
  • d'un étau pendulaire destiné à faire fonctionner la lame ;
  • d'une lame de scie universelle spécialement conçue pour le sciage des métaux ou du bois.

Comment choisir une lame de scie alternative ?

En fonction du type de matériau à découper, le nombre de dents de scie au centimètre diffère. Le choix de la lame s'effectue donc ainsi :

  • 6 dents/cm pour la coupe des matériaux très épais ;
  • 7 dents/cm pour la coupe des pièces épaisses ;
  • 9 dents/cm pour la coupe de pièces peu épaisses ;
  • 12 dents/cm pour la coupe de pièces minces telles que des feuilles de bois ou de métaux.

Le prix d'une lame pour scie alternative est compris entre 10 et 30 €.

Pour aller plus loin :